Le manuel de grammaire basque de Martin Harriet, 1741

Martin Harriet, Gramatica escuaraz eta francesez, composatua francez hitzcunça ikhafi nahi dutenen faboretan. M. M. Harriet, notari erreïalac, Bayonne 1741.

La grammaire de Martin Harriet est l’un des rares ouvrages de linguistique basque imprimés en France avant la Révolution.1 L’auteur est né à Larresore où il a exercé le métier de notaire après avoir fait ses études à Bayonne.2 Sa grammaire est composée en basque labourdin et complétée par un vocabulaire bilingue basque-français et français-basque ainsi que des remarques sur la langue basque rédigées en français. D’après l’approbation signée par le supérieur du Petit Séminaire de Larressore, cette grammaire était conçue comme un manuel facilitant l’apprentissage des deux langues :

L’Auteur de la presente Grammaire ayant remarqué que plusieurs François qui avoient envie d’apprendre le Basque, soit par curiosité, soit pour pouvoir faire leurs affaires avec les Basques, dont la pluspart ignorent la Langue Françoise ; que plusieurs Basques n’avoient pas moins d’empressement pour apprendre le François par les mêmes motifs,& pour pouvoir même profiter de la lecture des livres François, & que les uns & les autres n’y pouvoient parvenir qu’en quittant pour un tems considerable & leurs affaires, & leurs Païs, & sans beaucoup de frais, il a voulu composer cette Grammaire pour faciliter aux uns & aux autres le moyen d’apprendre ces deux Langues. Il y a si bien réussi, qu’ils y trouveront des puissans secours pour les acquerir, pourvu qu’ils la lisent avec reflexion, & qu’ils suivent les excellentes Regles, qu’il leur marque avec autant de précision, que de solidité, quoiqu’il soit le premier, qui ait osé entreprendre un tel ouvrage. Je ne doute pas que le Public ne soit forcé de reconnoître la verité du témoignage que je lui en rends par l’heureuse expérience qu’il en fera. A Larressore ce quatriéme Novembre 1742. Dagguerre, Superieur du Petit Seminaire de Larressore.3

En réalité, la possibilité pour une personne francophone d’apprendre le basque à partir de cette grammaire était certainement très limitée. L’ambition de Harriet était plus modeste. Dans son adresse aux lecteurs, il vise principalement un public bascophone et alphabétisé, mais qui ne maîtrise pas ou peu le français :

La raison qui m’a amené à publier cet humble travail n’est rien d’autre que celle de porter un peu d’aide aux Basques qui essaient d’apprendre le français. Ainsi, je ne fais point ce modeste livre pour qu’il soit examiné en lui-même, mais pour que par son intermédiaire les Basques qui ont le désir d’apprendre la langue française trouvent quelque aide et facilité, afin de comprendre quelque chose des livres écrits par les personnes savantes et d’en tirer quelque profit. 4

Selon B. Oyharçabal (2001), ce livre représente surtout un témoignage des rapports polyglossiques et de la progression du français face au latin et au basque en Labourd au 18e siècle.5 Dans la bibliothèque des Coquebert de Montbret, il s’intègre parfaitement dans la collection d’ouvrages en langues régionales de France, à côté notamment des ouvrages anciens du Pays basque espagnol et des publications contemporaines sur la langue basque. Deux exemplaires de cette grammaire sont conservés aujourd’hui au fonds Montbret, sous les cotes Mtp 4218 et Mtp 11121. Le premier des deux a été offert à Charles-Étienne par son gendre Alexandre Brongniart. Il appartenait auparavant à un certain Irigoin, habitant de la commune d’Irissary (Pyrénées-Atlantiques), qui a porté son nom et la date d’acquisition du livre sur les deux pages de garde. Le deuxième exemplaire est sans traces de provenance ou d’utilisation.

“Ce livre ap[p]artien[t] de [sic] Sr. d’Irigoin d’Irissarry, à Irissarry le 27e jour du mois de juin 1748. Monsieur votre très humble et très obéissant serviteur d’Irigoin.”

“Alex. Brongniart, Professeur d’histoire naturelle, à Charles Coquebert”



Citer ce billet
Sven Ködel (2020, 20 janvier). Le manuel de grammaire basque de Martin Harriet, 1741. Coquebert de Montbret. Consulté le 25 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/lzwq

  1. Martin Harriet, Gramatica escuaraz eta francesez, Bayonne 1741. Livre numérise sur Gallica. []
  2. Voir la notice biographique de Bernardo Estornés Lasa dans l’Encyclopédie Auñamendi. Texte en ligne. []
  3. Martin Harriet, Gramatica escuaraz eta francesez, Bayonne 1741, p. 519. Texte sur Gallica. []
  4. Martin Harriet, Gramatica escuaraz eta francesez, Bayonne 1741, cité d’après Bernard Oyharçabal, Statut et évolution des lettres basques durant les XVIIème et XVIIIème siècles, in: Lapurdum 6/2001, paragraphe 63. Texte en ligne. []
  5. Bernard Oyharçabal, Statut et évolution des lettres basques durant les XVIIème et XVIIIème siècles, in: Lapurdum 6/2001, p. 219-287. Texte en ligne. []

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search