Orientalisme et bibliothèques privées autour de 1800 : l’exemple de Louis-Mathieu Langlès et de la grammaire bengali de Nathaniel Halhed (1778)

Halhed 1778

Nathaniel Halhed, A Grammar of the Bengal Language. Hugli : Endorse Press 1778

Autour de 1800, la linguistique produit une série de descriptions, de grammaires et de dictionnaires de langues jusqu’alors peu étudiées et difficilement accessibles en Europe. Avant l’établissement des bibliothèques publiques de recherche, ces ouvrages se retrouvent dans des bibliothèques savantes privées et dans quelques autres collections spécialisées. C’est également le cas de la grammaire bengali de l’orientaliste britannique Nathaniel Halhed, qui est en même temps le premier livre imprimé au Bengale. Un exemplaire est entré en possession de l’orientaliste parisien Louis-Mathieu Langlès et a été acquis après sa mort par Eugène Coquebert de Montbret pour sa propre bibliothèque. Tracer l’histoire de ce livre nous permet également de mieux comprendre la fonction des collectionneurs érudits et de leurs bibliothèques privées. Continuer la lecture de Orientalisme et bibliothèques privées autour de 1800 : l’exemple de Louis-Mathieu Langlès et de la grammaire bengali de Nathaniel Halhed (1778)

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search